.. .. .. ..
..

Le portique Polatta (aujourd’hui Canavesi), un signe de l’émigration

Le portique qui conduit à la cour sur laquelle donnent les maisons qui appartenaient autrefois à la famille Polatta, est une masse cubique du plus grand effet avec un arc en biais, des bossages dans les angles et une large frise d’angelots, d’écus héraldiques et de plaques avec des inscriptions le long de la gouttière.

 

L’élégante et imposante construction rappelle par sa présence massive et ses décorations les portes de la ville et leur importance réelle et idéale en matière de défense, de séparation, mais aussi de communication.

 

La recherche esthétique raffinée de l’entrée reflète une très nette expérience urbaine et une intention évidente d’auto-représentation du donneur d’ordre : Francesco Polatta, architecte et ingénieur militaire, qui a réalisé ce portique en laissant les armoiries de sa famille au-dessus de l’arc du portail. Près de l’emblème héraldique se trouve une cartouche portant la date de 1668 et l’épigramme suivant : « Le passé me punit / Le présent ne me plaît pas / L’avenir m’effraie ». Du côté nord, on peut lire : « Avec la vérité la langue bénit / avec le mensonge la langue maudit ». Avec leur message désespéré, ces inscriptions traduisent l’horreur et le désarroi d’un homme d’armes ayant vécu dans un monde insidieux, au cœur de conflits politiques et religieux, sans compter les épidémies de peste et les famines qui ont secoué l’Europe du XVIIème siècle.

..

© Comune di Melano     |     credits     |     Ultimo aggiornamento della pagina: 09.10.2018     |     Visualizzazione: RegolareStampa